dimanche 11 septembre 2016

La France n'est pas au bord du gouffre, et n'a besoin ni d'un de Gaulle, ni d'une Jeanne d'Arc, ni d'un Gambetta...

La France n'en a pas besoin pour plusieurs raisons solides:
Parce que nous sommes une République laïque qui respecte les bons principes d'une démocratie - Etat de Droit, Séparation des Pouvoirs, Souveraineté du Peuple - et surtout parce que, quand ces principes commencent à ne plus être respectés, le Peuple français peut et sait protester efficacement - Liberté de la Presse, Conseil d'Etat, Conseil Constitutionnel, Justice indépendante (mais débordée...), trois chambres élues (une de trop certainement...), multipartisme, Libertés d'association, de manifestation, et d'expression, Droit de Grève... - comme cela arrive dans toutes les démocraties. Demandez à nos amis britanniques, espagnols, italiens, allemands et aussi américains... Je ne sais pas qui sera notre prochain Président, mais je sais qu'il le deviendra sans coup d'Etat et sans un coup de feu. 
Oui, me répond t-on, mais avec la guerre que nous mène le fascisme islamique ça ne vas pas durer longtemps... 
Je vais y venir.
Parce que, face aux crises, très réelles en effet, que nous vivons, nous sommes loin d’être les plus mal placés: La France n'a pas fait défaut sur sa dette depuis 1797. Notre patrimoine national - Etat, entreprises et particuliers - se chiffre à environ 12 700 (douze mille sept cent) milliards d'Euros. Notre endettement total est d'environ 4 400 milliards, dont 2 200 pour la dette publique (Etat, collectivités) et environ autant pour la dette privée (entreprises et particuliers.) Au total 38% du patrimoine national. Bien moins que nos principaux partenaires... C'est la raison pour laquelle la France fait partie des pays empruntant aux taux les plus bas sur le marché financier mondial. 
Ce qui ne veut pas dire...

Ce qui ne veut pas dire qu'on peut continuer à s'endetter en permanence comme nous faisons depuis 1975. Mais pour rétablir la discipline budgétaire, point n'est besoin d'une femme ou d'un homme Providence, un(e) Sauveur(e) de la Patrie (SdP) pour faire court. Point n'est besoin même d'un amendement de la Constitution. Il suffit d'une Loi de Discipline Budgétaire comme dans d'autres pays, et de l'appliquer. 
Parce que nous travaillons, achetons, vendons et contractons avec une monnaie forte, l'Euro. Quand elle fut créée en 1999, elle s'était vite stabilisée à 1,12 dollars. Le 9 septembre 2016, elle vaut 1,125 dollars. Elle a fluctué entre temps - le dollar et les autres aussi - mais elle s'est maintenue malgré toutes les Cassandre affirmant qu'elle est 'au bord de l’abîme' (comme le seraient la France et l'Union Européenne...). La masse monétaire en circulation en Euros d'après la Banque Centrale européenne (BCE) est de l'ordre de 10 500 milliards, voir http://www.creationmonetaire.info/2015/03/masse-monetaire-e-mars-2015.html. Environ 1 800 milliards de transactions par jour se font en Euros dans le monde.  On a du mal à voir avec une masse pareille comment un accident méritant de s'appeler effondrement pourrait se produire. 
Précisément, accusent ses détracteurs, l'Euro est trop fort, et étrangle nos économies. La Banque Centrale européenne a géré une baisse de l'Euro de $1,39 (Mars 2014) à $1,12, en augmentant la masse monétaire de plus de mille milliards sans déclencher d'inflation (alors qu'une lichette d'inflation aurait plutôt aidé...) Il faut voir plus loin.  
La croissance en 2015 des Etats Unis a été de 2,4%. Celle de l'UE, de 1,5%. Celle de la Zone euro, de 1,6% (tiens?). Le Comité Bastille ne croit pas beaucoup au Produit Intérieur Brut (PIB) comme indicateur, mais c'est celui qui a la confiance des détracteurs de l'Euro, donc suivons-le. Aussi, on nous répondra qu'en 2015 la croissance française, elle, n'a été alors que de 1,1%. Aïe! 
Continuons.

Parce que les Français épargnent. Le seul patrimoine financier des Français a augmenté de 2 700 à 4 200 milliards de 2004 à 2014, soit une croissance de 4,5% par an (évidemment, cet enrichissement a aggravé encore les inégalités de patrimoine, mais nous allons voir  plus loin comment enfin renverser cette tendance...) Dans la même période la croissance de notre PIB fut d'un petit peu plus que la moitié de ce chiffre. Les Français, peuple que l'histoire a rendu prévoyants, préfèrent épargner que consommer. Oui, c''est une des raisons (pas la seule) d'une faible croissance du PIB, et du chômage élevé! Faut-il le leur reprocher? Devons-nous élire un SdP très charismatique qui crie aux Français, à la télé, de se ruer sur leurs caddies et d'acheter à tout prix, de faire un rempart de leurs achats (avec leurs emballages) pour stopper Attila l'Austérité, avec le Chant du Départ en musique de fond (La République nous appelle,  Français,  Cartes Bleues au canon...?) Non. 
Continuons. 
Parce que notre protection sociale nous permet à la fois de vivre 4 ans plus vieux que les Américains et d'avoir la plus forte natalité d'Europe (avec l'Irlande). Précisément, diront les détracteurs. Cette protection sociale nous coûte trop cher, et étrangle notre croissance. Ils ont raison si on la mesure en PIB. Dans la même période, Le Royaume Uni a eu une croissance de 0,1 point plus forte que la nôtre mais leur espérance de vie est de 13 mois plus faible et leurs femmes sont mères de 1,89 enfant en moyenne contre 2,08 pour les Françaises. Que voulez-vous, les retraités et les enfants, ça coûte. Moins il y en a, plus le PIB monte!
Pyramide des Ages, Allemagne 2013.
Pyramide des Ages, Allemagne 2013

Car voici pire: La situation de l'Allemagne, elle, est autrement grave malgré un PIB bien plus enviable. Voyez leur pyramide des âges en 2013: Une Allemande a en moyenne 1,41 enfant! 
Comment s'étonner si Angela Merkel a eu le courage et la vision, pour combler ce vide, d'accepter un million d'immigrants de Syrie et autres lieux dévastés par les guerres que les Musulmans du Monde Arabe se livrent surtout entre eux? Est-elle une SdP? Non. Elle est aussi impopulaire que de Gaulle l'était en 1962 quand les accords d'Evian nous obligeaient à accueillir plus d'un million de Pieds noirs et de Harkis. Mais dans le contexte dramatique de la guerre d'Algérie et de la nécessaire liquidation de l'Empire français, il fallait bien un SdP pour tenir la barre. Aujourd'hui l'Allemagne, qui n'est plus ni en 1949 ni en 89, n'a besoin que du bon sens et de la ténacité d'Angela face à une impopularité inévitable.  Bravo, Angela.
Car l'alternative était connue: La population allemande, qui avait atteint 83,2 millions en 2002, est tombée à 81,9 en 2015, et sans changement de politique tomberait à 70-74 millions vers 2050; et surtout, alors, l'Allemagne serait devenue un pays de vieux à un stade non gérable...(1). Et le malheureux million qui est entré depuis un an n'est pas suffisant pour que l’Allemagne puisse, comme la France, prévoir cinq millions de Français de plus à cette date. L'Italie, la Pologne et plusieurs pays de l'UE sont dans la même situation que l'Allemagne. Et si chaque pays d'Europe ne prend pas sa part de cette immigration de crise, alors la formidable crise d'identité que vit le Monde Arabe deviendra pour chacun d'eux une grande menace, alors qu'elle peut et doit être porteuse d'un grand espoir.

Parce que, face à cette crise générale aggravée par la guerre contre le fascisme islamique, la France peut, telle qu'elle est, avec ses institutions plus quelques réformes ne mettant pas en cause sa Constitution, jouer quelques cartes très fortes; elle est seule à pouvoir les jouer; elle serait soutenue par l'UE et nos alliés; elles nous sortiraient des crises. 

Nous proposons d'augmenter (oui! augmenter!) les budgets de l'Education, de la Défense, de la Police et de la Sécurité, et des fonctions sociales, formation, santé. En bas de page, voici les chiffres (2) (les chiffres des budgets ministériels viennent du Monde, Juillet 2016.)

Le budget total de l'Etat passera de 215,65 à 230,6 milliards, soit une augmentation de 15 milliards. Ou allons-nous les trouver?
Et ce n'est pas tout.  Il est essentiel qu'on commence sérieusement à réduire la charge des Impôts sur les Revenus (IRPP-CSG-CRDS, et Impôts sur les sociétés IS) supportées surtout par les classes moyennes et les PME. Parce que, pour créer des emplois, il faut que l'épargne française qui en ce moment ne rapporte presque rien soit attirée par des Investissements à Très Long Terme (ITLT) dont la rentabilité sera nette d’impôts et ne sera plus amputée par la longue cascade d'IR payées par les fournisseurs, salariés et sous-traitants que ces investissements vont faire travailler pendant toute la longue durée du très lent retour de investissement. Cela prendra dix ans pour remplacer progressivement les recettes de l'IR par celles de la Taxe sur le Patrimoine des Personnes Physiques, ou Taxe sur l'Actif Net (TAN). Mais dès la première année, notre modèle dit que nous pouvons réduire les IRPP-CSG-CRDS et IS de 5 milliards, et augmenter le budget des 15 milliards comme détaillés ci-dessous. 
Il faut pour cela que les trois impôts sur le patrimoine que sont aujourd'hui la Taxe Foncière, l'ISF et les Droits de succession, qui ensemble rapportent environ 37 milliards, soient abolis et remplacés par cette TAN dont la recette sera ajustée à 37 plus 20 égale 57 milliards. 
Ce qui sera le début d'une transition fiscale de 10 ans, à la fin de laquelle ces impôts plus tous impôts sur le revenu totalisant 220 milliards (chiffres 2013) auront disparu, leur recette étant compensée par celles de la TAN.
Mais aussi, la Banque Publique d'Investissements (BPI) va proposer à l'épargne française un grand emprunt qui lèvera mille milliards d'Euros en 10 ans, pour financer 100 milliards par an d’Investissements à très long terme (ITLT) créant 3 millions d’emplois en dix ans dans la Transition Énergétique et la Conversion Biocompatible de notre industrie et de notre agriculture... 
Et avec trois millions d'emplois créés, plus huit cent mille jeunes déplacés pour travailler à quelque chose de constructif, vous verrez que la portée de la guerre que nous mène chez nous le fascisme islamique va sérieusement diminuer... (Voir la suite et les détails à http://www.comitebastille.org/p/blog-page_2362.html et en suivant les liens.) 
A très long terme, n'oubliez pas que si un jour la planète entière est dans la situation de l'Allemagne aujourd'hui (ce qui est prévisible d'après l'ONU au dela de 2050), on ne pourra pas faire venir des immigrants de Mars. Comment s'y préparer? Mais en investissant, pardi! Pas en consommant plus!
André Teissier du Cros

Il est nécessaire, et devient possible avec le Projet Taxe sur l'Actif Net, de:
(1). - Augmenter le budget de l'Education de 73 à environ 80 milliards. Nos profs sont mal payés et découragés, nos écoles, lycées et universités sont sous-équipées...  Jamais nous n'avons eu autant d'étudiants. Pour relever le défi de toutes les crises, il faut non pas éternellement réformer, mais donner plus de moyens, et montrer aux enseignants que leur rôle est vital, et soutenu par tout le pays. Ligne générale: Donnons-leur des objectifs, et laissons-les faire.
(2). - Augmenter le budget de la Défense de 35 à environ 42 milliards. Nous sommes en guerre. Jamais nos forces aériennes, navales et de terre n'ont été aussi professionnelles, efficaces et compétentes. Mais le tout est si petit que si on coupe encore dedans, nous cessons d’être dissuasifs et d’être encore capables comme maintenant d'intervenir là où les Nations Unies et nos alliés nous réclament. Beaucoup plus de jeunes Françaises et Français veulent s'engager que nos armées ne peuvent pas former, encadrer et équiper. Profitons-en.
(3). - Augmenter le budget du Ministère de l'Intérieur de 16 à 17 milliards, visant particulièrement la sécurité, la police et la gendarmerie.
(4). - Créer un Service National de 11 mois pour les deux sexes, à 18 ans, dont les frais seront absorbés dans les trois augmentations ci-dessus. Les missions choisies seront dans la Défense, la Sécurité, la Police d’îlotage et d'accueil, les Services Publics, la Santé, l'Aide aux seniors et aux malades, etc. On mobilisera ainsi environ 800 000 jeunes qui apprendront à quoi ressemblent les autres Français, en s'éloignant de leurs familles, de leurs communautés... et parfois de leurs Imams.
(5). - Maintenir le budget du logement à 18 milliards car ce secteur va recevoir des ITLT de la Banque Publique d'Investissements.
(6). - Augmenter les budgets des Affaires Sociales et Santé de 33,5 à 36,5 milliards.
(7). - Diminuer le budget du Ministère des Finances de 12,7 à 12,5 milliards.
(8). - Augmenter le budget de la Justice de 6,9 à 7,4 milliards. Inutile de dire pourquoi...
(9). - Réduire le budget des Affaires Étrangères de 4,5 à 4,4 milliards car on y observe beaucoup de redondances et de conflits de missions.
(10). - Ajuster le budget de l’Agriculture-Foret de 4,1 à 4,3 milliards car il engagera la décrue des primes et subventions soutenant la financiarisation de du secteur (engrais, pesticides, course à la quantité...), et recevra aussi des ITLT de la Banque Publique d'Investissements.
(11). - Augmenter le budget de la Culture de 3,4 à 3,6 milliards et engager la réforme du statut des Intermittents. Dans son principe il est excellent, mais il souffre d'abus bien connus, dont les Intermittents sont plutôt les victimes, et qu'une discipline plus simple et ferme résoudra.
(12). - Maintenir le budget de l'Outre-mer à 2 milliards.
(13). - Réduire le budget de fonctionnement du Premier Ministre de 2 à 1,7 milliards. (Notre Premier Ministre, qu'il s'appelle Manuel Valls ou Georges Fillon, restera quand même le plus cher du monde.))
(14). - Abolir le budget de l'Economie, Industrie et Numérique (-1,5 milliards): Ces missions-là passeront sous l'autorité du Ministère des Finances, et plutôt que d'étudier les sujets en question, mieux vaut y passer à l'action grâce aux ITLT gérés par la BPI.
(15). - Maintenir le budget de la Ville, de la Jeunesse et des Sports à 1,2 milliards.
(16). - Réduire progressivement les effectifs du Parlement et du Sénat qui serait fusionné avec le CESE, d'où quelques économies en plus. Les Etats Unis fonctionnent avec 100 sénateurs. Nous en avons 348. Coupons la poire en deux pour commencer : nous devrions y arriver avec seulement 200... 

Les autres budgets sont maintenus.


2 commentaires:

  1. Bonsoir monsieur. je me permettrai d'abord de vous féliciter pour la qualité de votre article et sa fiabilité scientifique. rares sont, en effet, les bloggeurs qui citent leurs sources et proposent des arguments construits.
    Ensuite, une remarque pour abonder en votre sens. J'ai pu lire dans Courrier International que nous étions le 5e pays du monde en terme de nombre de milliardaires...
    Enfin, deux question. Ne faudrait-il pas repenser la façon dont on calcule les richesses d’un état, qu'elles soient, patrimoniales, culturelles et sociales? Car puisque seul ce qui s'échange contre monnaie semble estimable, ne serait-il pas possible - comme vous le montrez déjà par ailleurs- d'estimer financièrement tous les domaines que j'ai cité?
    Enfin, votre projet de TAN semble solide. Mais en quoi pourrait-il représenter pour un état une arme de défense, voir d'attaque contre le pouvoir des FTN?

    Cela fait beaucoup de questions. Pardon et merci.
    Jean du Grifoul

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre aimable commentaire ! Je vous encourage à m’envoyer votre adresse mel à atc@comitebastille.org
      La France est au 5e rang pour le patrimoine par tete : Environ €192 000. Je ne sais pas si nous sommes aussi le 5e pour le nombre de milliardaires.
      Calcul de la richesse d’un Etat : Et comment ! Des que j’aurai votre adresse je vous enverrai notre projet d’Indice de Prospérité et de Dignité d’une nation qui est à l’étude en ce moment. Son originalité est qu’il utilisera seulement des données facilement quantifiées sans faire appel au ressenti et aux émotions de la population visée…
      La TAN, arme de défense contre les Firmes Trans Nationales ? Bien sur ! Allez à :
      http://www.comitebastille.org/2014/03/reveillez-vous-monsieur-le-president.html
      http://www.comitebastille.org/2015/06/comment-la-taxe-sur-lactif-net-tan.html
      http://www.comitebastille.org/2014/02/reponse-christian-noyer-gouverneur-de.html
      A bientôt !

      Supprimer