vendredi 8 avril 2016

France laïque ou France chrétienne? De Gaulle avait-il raison?

John McIntyre (un de nos membres fondateurs) m’envoyait d’Atlanta en Octobre 2013  cette citation de De Gaulle : « Si l'Etat est laïc, la France est chrétienne. » D’accord ou pas d’accord ? 
Après la montée des réactions xénophobes suivant les terribles attentats terroristes qui secouent la France, la Belgique et toute l'Europe, il est temps d'une mise à jour.
Je le répète: Bien entendu je suis d’accord, en raison même de la précision des mots choisis par le Général.

L’État est laïc. L'Etat, pas la république, ajouterait De Gaulle puisque Henri IV devenu roi avait signé l’Édit de Nantes et rétabli la paix religieuse dans la tolérance déjà laïque, laissant chaque Français libre de ses convictions. Pour le Général, la République avait rétabli et renforcé l’État laïc que la monarchie n’aurait jamais du trahir. La France est...


La France est chrétienne. Il n’a pas dit catholique, ce qu’il aurait du dire s’il avait été maurassien, et aurait alors risqué l’accusation de parler lui-même en catholique, ce qu’il était dans sa vie strictement privée; sinon il n'aurait jamais pensé à célébrer avec Conrad Adenauer - un autre catholique - la réconciliation franco-allemande dans la Cathédrale de Reims où les rois de France étaient sacrés rois par l'Eglise ! En effet le sacre de Clovis, roi des Francs et payen, mais acceptant de se convertir et de faire acte d’allégeance envers l’Église, faisait de la France un royaume chrétien. Depuis ce moment fondateur le christianisme a planté des racines maintenant très anciennes et profondes dans notre culture, notre art de vivre, nos coutumes, notre langue, et notre inconscient collectif. Je parle bien du christianisme, celui qui aujourd'hui englobe les Catholiques, les Orthodoxes, les Protestants adventistes, baptistes, calvinistes, luthériens, presbytériens, méthodistes - je vous fais grâce de la liste - les nestoriens, coptes, maronites, vieux catholiques de Grèce et des Balkans - je vous fais encore grâce de la liste!
Nous sommes vraiment en République depuis 1875 et encore, à une voix d’une majorité dont on a vu la fragilité sous Vichy. 
Reconnaissons-le franchement : La République laïque est vraiment devenue légitime en 1959 avec la 5e République. Et il y a encore du pain sur la planche, cela se voit quand le Front National et tant de partis de droite veulent remettre en question le Droit du Sol, ce fondement essentiel de la République qui applique fermement le fait incontournable que l'innocence d'un nouveau-né n'est pas négociable, donc qu'on ne peut pas le faire payer pour les manquements ontologiques supposés de ses parents! Un droit incontournable que nous partageons fièrement avec les Etats Unis et depuis aussi longtemps qu'eux, mais depuis avec le Royaume Uni, avec l'ensemble du continent américain du Canada à la Terre de Feu, l'Italie, l'Irlande, le Danemark, la Belgique, le Portugal... mais dont les origines remontent à 212 A. D. dans l'Empire Romain, voir Edit de Caracalla, un texte court et fondateur.
Donc soyons laïcs en suivant non seulement le petit Père Combes (très petit, qui a fait des dégâts terribles en créant la confusion entre laïcité, anticléricalisme et athéisme), mais aussi le Père Henri Lacordaire (qu'il n'y ait rien de religieux dans le politique, ni rien de politique dans le religieux....), et le roi Henri IV. 
Et aussi en poussant Bruxelles à revenir à la vocation initiale de l’Europe Unie, et, en empêchant le culte de la Loi du Marché (qui est encore une idéologie, sinon parfois une véritable religion qui désigne pêle-mêle les élus et les serviteurs de l'Etat comme hérétiques et damnés, voir dessin ci-dessous) d’étouffer la volonté politique et humaniste née en Europe en 1945-58, et qui a construit L'Union Européenne. Une union qui en 2013 attirait deux fois plus d'immigrants que les Etats Unis, et encore plus en 2015 depuis que Daesh en chasse tellement plus!
Mais alors, dira-t-on, et les athées, les juifs, les musulmans ? 
Justement, c’est par leur allégeance à la république qu’ils deviennent français. Donc ils devraient être, et ont souvent été, plus farouchement républicains que la moyenne. Mais soit dit en passant, si on cherche vraiment les sources multiples de la laïcité, on trouvera que les Juifs, les Bouddhistes, les Musulmans suffis ou autrefois mutazilites avant le grand bond en arrière du Monde Arabe, et d’autres encore, n’ont attendu personne pour participer à sa fondation.

Il n’y a pas à dire : Charles de Gaulle avait le génie de la formule.

A propos de la foi religieuse des néolibéraux envers la sagesse souveraine du Marché libre: Ce dessin humoristique de Dana Fradon dans le New Yorker Magazine en donnait en 1992 une image saisissante. La légende dit: Des chefs d'entreprises sont réunis pour se recueillir dans une plaine près de Darien, Connecticut, où l'un d'eux affirme avoir vu apparaître la Main Invisible du Marché.