jeudi 28 novembre 2013

Chapeau, Monsieur le Président!

Chers membres et participants du Comité Bastille, et autres amis,
Je tiens à saluer le geste du Président du Directoire du Groupe PSA, Philippe Varin, qui a abandonné sa retraite-chapeau, pourtant contractuelle. (Il s'agit de sa future pension de retraite, 310 000 euros par an, soit 21 millions d'euros provisionnés sur vingt-cinq ans...) Cela se comprend quand on voit la situation financière et stratégique de ce groupe.
J'aimerais proposer à notre Président, François Hollande, qu'il s'engage à faire la même chose.
Chacun de nos anciens Président coûte à la collectivité entre 1,5 et 2 millions d'Euros par an : retraite, rémunération au conseil constitutionnel, et "avantages en nature" (appartement de fonction, policiers affectés à sa sécurité, 7 collaborateurs de fonction, cartes Air France et SNCF). Source : "L'argent de l'Etat" de R. Dosière.
Je propose qu'en cas de stagnation de la dette du pays à la fin de son mandant, le Président ne soit rémunéré qu'au quart (25%) de ses droits actuels; que, en cas de baisse disons de 5% de la dette  il serait rémunéré à 50% de ses droits; à 100% en cas de baisse de 10%...et ... et pourquoi pas au RMI/RSA en cas de hausse de la dette?

Jean-François Minne, Vice-Président du Comité.

P.S. Pour mémoire la jurisprudence concernant "les avantages en nature" des anciens Présidents est issue d'un simple courrier adressé en Janvier1985 par Laurent Fabius à Valéry Giscard d'Estaing... Sans aucun débat parlementaire, ni parution au Journal officiel.