dimanche 7 février 2016

Pourquoi la Reprise peine à Démarrer (Alternatives Economiques): En savoir plus.

Nous recommandons la lecture de l'article d'Olivier Passet, Directeur au XERFI, dans Alternatives Economiques de Février: http://www.alternatives-economiques.fr/pourquoi-la-reprise-peine-a-demarre_fr_art_1420_75169.html
et ensuite, pour en savoir plus, de vous inscrire à notre colloque du 16 Mars bien sur. 
Une 2CV rouge qui peine...
Belle image pour
une économie poussive.
(Doc. Alt. Economiques)
Il dit en bref:
L'économie française aurait du redémarrer puisque les prix du pétrole sont au plus bas, puisque l'euro a encore perdu 10% en un an, puisque les taux d’intérêt sont au plus bas depuis longtemps, et puisque nos voisins en Europe, qui sont nos clients, vont (un peu) mieux. C'est vrai.
Ces difficultés ne sont pas françaises, elles nous placent dans la moyenne de l'Union européenne, et on les observe aussi ailleurs qu'en Europe. C'est plutôt vrai: Les Américains, par exemple, se plaignent beaucoup de leur économie, au point d'écouter, comme candidats à la Présidence, des clowns comme Donald Trump qui est beaucoup moins drôle que l'était Coluche, alors que Coluche, lui, disposait en économie d'un certain bon sens.
Une pensée économique et politique dominante en France dit que nous souffrons de maux spécifiques à notre pays, et que "c'est toujours mieux ailleurs", et elle se trompe largement. C'est encore vrai.
Ailleurs comme en France, on constate la "panne" des pays hier locomotives de la croissance mondiale, les BRICs; l'accroissement fatal des inégalités; l’instabilité financière; le "grippage" de l'accélérateur salarial; les "défauts de coordination (des économies, pas seulement en zone Euro)"... La France y ajoute un zeste de fortes dépenses publiques (mais pas plus que Danemark ou Suède), un chouia de Droit du Travail trop lourd, et aussi, il faut insister, une paralysie fiscale de l'entrepreneur (variétés et excès des impôts sur les revenus, les marges, le chiffre d'affaires, sur telles sortes d'achats,,,) qui font que l'entreprise, et celui qui investit dans celle-ci, sont plus fortement taxés qu'ailleurs.
Mais Olivier Passet ne conclut qu'en déplorant que "la reprise soit molle, dans un monde si mou que même les conjoncturistes ne font plus que de molles erreurs de prévision". 
Or il y a autre chose, de bien plus lourd, d'abord en France, et aussi dans le monde développé.
Tous les économistes, même alternatifs, prennent pour acquis un modèle fiscal dominant, qu'ils traitent comme une donnée fixe, immuable. Aucun ne fait le travail que firent les pères de la TVA quand ils ont inventé celle-ci après la guerre. C'était une taxe innovante. C'est pourquoi d'ailleurs elle fut à l'époque la risée des économistes classiques, surtout anglo-saxons! Vous pensez, une invention fiscale française! Ça ne va pas être triste! (je suis assez vieux pour les avoir lus.) Et ils se sont trompés, cette taxe géniale a fait le tour du monde.
Or tous les pays développés, la France en premier, souffrent d'un mal commun...:

lundi 25 janvier 2016

Progrès de l'organisation de notre journée-débat du 16 Mars prochain: Les solutions existent pour sortir de la crise.

Vous savez déjà que le Comité Bastille, la Fondation 2019 et l'Association pour l'Instauration d'un Revenu d'Existence (AIRE) organisent le 16 Mars 2016 à Paris une journée-débat.

Le sujet en sera:

Les solutions concrètes disponibles maintenant en France 
pour faire face aux grands défis 
fiscaux (dette, déficits) et sociaux (chômage, laïcité, immigration) 
et relancer l'activité de notre pays 
par l'investissement 
dans la conversion biocompatible 
et la transition énergétique.

Le lieu: Cité Internationale Universitaire, 7 Boulevard Jourdan, 75014 Paris, à partir de 8 heures.

Pendant la matinée,

André Teissier du Cros parlera de la mise en place du Projet Taxe sur l'Actif Net et de ses conséquences;
Marc de Basquiat, de la mise en place d'un Revenu d'Existence (ou Revenu de Base, ou Allocation Universelle);
Romain Ferrari, de la mise en place d'une TVA circulaire taxant prioritairement les externalités des cycles productifs (énergie, logistique, emballages, ingrédients polluants ou non-recyclables...)
Benoit Petit, de la mise en place d'un régime général de Retraites à Comptes Notionnels;
Marc Roquette, pourquoi et comment introduire une Taxe sur l'Energie à la source;
et Antoine Sfeir proposera six mesures concrètes pour réinstaurer le respect de la Laïcité.



Pendant l'après midi se tiendront successivement deux Tables Rondes:

Pendant la première Table Ronde, les conférenciers répondront aux questions d’un panel d’experts, et de l’auditoire.
Pendant la deuxième Table Ronde, le panel d’experts et de personnalités de la vie politique, de la fonction publique, des media, de l'université et de l'entreprise débattra avec l’auditoire de la faisabilité des diverses propositions, et de celles qui méritent d’être retenues pour étude plus approfondie.
La liste des participants sera constituée au fur et à mesure des réponses aux invitations.
Les conclusions des deux Tables Rondes seront présentées par Corinne Lepage, ancienne Ministre de l'Environnement, Présidente-fondatrice, CAP21-Le Rassemblement Citoyen.

Après plusieurs années de recherche, nous avons conclu que ces propositions sont nécessaires et suffisantes pour que notre pays et l'Europe sortent des crises actuelles. Mais la liste des sujets n'est pas fermée. Ce sont ceux qui peuvent parler d'une autre action concrète applicable en France maintenant, dans le contexte de l'UE, en précisant comment se fera la mise en place et quels en sont les effets escomptés, qui sont invités à la proposer à atc@comitebastille.org

Le 21 Janvier dernier, l'équipe organisant cette journée, présidée par Michel Meunier, a fait une répétition complète de la journée avec les conférenciers.

Nous avons commencé à envoyer les invitations à huit mille contacts le 8 Janvier et les communiqués de presse à 250 contacts le 20 Janvier. 

L'inscription à la journée du 16 Mars est publique, sur inscription préalable en allant à 


Le billet d'entrée coûte €99.- car il constitue le moyen principal de financement de cette ambitieuse journée. 

Le tout nouveau Livre Blanc 2016 du Comité Bastille 


La Taxe sur l'Actif Net
Pourquoi il faut taxer le Patrimoine et non plus le Revenu 

sera distribué gracieusement aux participants et ils pourront en obtenir le PDF du Tapuscrit dès leur inscription.

Vous pouvez aussi nous prévenir de votre intention de participer par courriel à atc@comitebastille.org

Aux Ecoles de commerce, facultés d'enseignement de disciplines de l'Economie et du Management: Vos enseignants et étudiants peuvent bénéficier de conditions spéciales d'accès. Nous contacter à atc@comitebastille.org

Soyez nombreux!

André Teissier du Cros, Président
Michel Meunier, Secrétaire général
Eric Wallez, Trésorier
Elodie Lattier, Responsable Communication


lundi 11 janvier 2016

Bravo, Laurent Fabius! Vous l'avez dit... Mais sommes nous d'accord sur les conséquences? Je l'espère...

Bravo, Laurent Fabius, pour avoir dit dans un interview à Challenges - je cite verbatim:
Nous allons vivre un changement profond de modèle économique. Le fondement même de ce qui a constitué le développement industriel depuis le 19e siècle est en train de muter.
Un Ministre des Affaires Étrangères de n'importe quel gouvernement qui dit cela, c'est en soi une grande nouvelle. Mais qu'en outre vous disiez cela en tant que Ministre de la République française, en Décembre 2015, à l'occasion de COP21, c'est bien plus fort. Pas seulement parce que vous avez exactement raison, bien sur. Mais aussi parce que nous pouvons espérer, en 2016, des bonnes surprises quand nous découvrirons jusqu’où vous et nous sommes d'accord. 
Voici notre constat des faits. 
Je pense que vous serez déjà d'accord sur plusieurs points. 
Lesquels?
1). Depuis deux siècles et demi, l'humanité s'est engagée dans un modèle économique fondé sur la croissance. Avant 1800, la notion de croissance économique était inconnue. Il s'agit bien sur, depuis 1945, de la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB), pas de la croissance de la sagesse humaine. Je ne doute pas que vous soyez d'accord.
2). Cette croissance se fondait sur un dogme intangible, vous le savez: Les ressources naturelles sont gratuites et inépuisables. C'était un mythe déjà dénoncé par Michael Roberts à la fin des années 40, par René Dumont depuis les années 50, par le Club de Rome, etc. mais peu importe. Le mythe n'est pas mort.
3). Comme l'a démontré clairement Jean-Marc Jancovici (Manicore), cette croissance fut fondée sur un seul facteur incontournable: la croissance de la production et consommation d'énergie. Voir son ouvrage  Dormez tranquilles jusqu'en 2100, Éditions Odile Jacob, novembre 2015.  Vous êtes certainement d'accord.
4). Conséquence: Jusqu’à maintenant, l'humanité n'a pas su entretenir la dite croissance (du PIB) sans croissance de la production et consommation d’énergie. Vous êtes certainement d'accord. L'axiome disant que l'énergie c'est la croissance et la croissance c'est l'énergie valait l'axiome que le bon impôt est l’Impôt notionnel, exemple l’Impôt sur les Portes et Fenêtres, qui a eu valeur de dogme de 1797 à 1924 malgré les protestations de Pasteur et Koch; et aujourd'hui tous les économistes du monde qu'ils soient orthodoxes ou hétérodoxes partent du credo que l’Impôt sur le Revenu, qui n'a que cent ans, est partie intangible du modèle économique... Mais passons.
5). Et bien entendu cela a signifié d'abord une croissance...

lundi 7 décembre 2015

La France est debout depuis 1944. Ne laissez pas les Le Pen l'agenouiller devant les pires fantômes de son passé.

Le FN est un parti d’extrême droite parce qu'il est réactionnaire. 
Les réactionnaires sont ceux qui proposent le retour en arrière, vers un bon vieux temps mythique qui n'a jamais existé. 
Il vous propose donc de répéter les pires erreurs de notre passé en vous les emballant comme des nouveautés et des solutions miracles. C'est pourquoi la seule priorité Dimanche prochain est de les arrêter en votant contre eux, quelle(s) que soi(en)t la (les) listes en face. Oui, je sais que vous êtes amers, écœurés par la classe politique actuelle et par nos gouvernements, surtout depuis 2007. Moi aussi, souvent. Mais il faut oublier nos déceptions pendant quelques jours, d'autant plus que la bataille pour la République laïque est tout sauf perdue. Dimanche dernier, plus de sept Français sur dix ont voté pour elle. Comme disait Augereau, on a encore le temps d'en gagner une.

Le FN dit:

vendredi 4 décembre 2015

De quelle race êtes-vous?

Quand vous dites d'un chien que c'est un épagneul, un fox terrier ou un lévrier, ou d'un cheval que c'est un boulonnais ou un pur-sang anglais, vous parlez de sa race. Et elle est facile à vérifier d'un coup d’œil et à l'usage. Mettez un pur-sang anglais devant une charrue ou un boulonnais sur une piste de course à Longchamp et voyez les différences. Ou encore mettez un lévrier devant le terrier d'un renard.
L'animal de pure race est un animal spécialisé. Il est excellent pour une tache (courir très vite) ou une mission (le chien d’arrêt), et médiocre ou même nul ailleurs. Il a une santé délicate (demandez à des propriétaires d’épagneuls, de boxers, de bouledogues...) et sa reproduction demande a être supervisée par des éleveurs professionnels. Et ceux-là sont bien placés pour vous dire que oui, les races existent. Les races de chiens ou de chevaux, bien sur!
Il est arrivé à l’être humain de pratiquer par force une telle spécialisation: C'est le cas ...

lundi 16 novembre 2015

Europe et Monde Arabe: plus que jamais, grande menace, grand espoir.

 Je remets à jour cette page ouverte en Août 2013. Depuis ont eu lieu l'attentat meurtrier contre Charlie Hebdo; puis le début de la grande vague des migrants réfugiés fuyant la Syrie et autres régions où l'Etat Islamique est allé plus loin dans l'horreur que les autres fondamentalistes; et maintenant Daesh a couronné son entreprise meurtrière en massacrant 129 innocents à Paris. 

Cela fait plusieurs années que ces attentats ignobles sont l'occasion de parler de plus en plus d'amender la Laïcité, de modérer la liberté d'expression, et de limiter les libertés des présumés suspects, quitte à sortir de l’Etat de Droit. 

En même temps, on s'inquiète du manque de perspective et d’espoir que notre société européenne peut offrir aux jeunes. Un sens qui les détournerait de la tentation de suivre de faux prophètes et de mourir ou de massacrer au nom de Dieu.

Enseignons à nos jeunes que la République laïque leur donne l’opportunité la plus exaltante : celle de découvrir eux-mêmes leurs propres valeurs, leur propre foi, et de construire leur vie selon leur propre projet ; rappelons-leur qu’elle les arme aussi par l’enseignement de connaissances, de concepts et d’une culture.

Plus Daesh fait la guerre à la France, plus il confirme que nous représentons pour eux un danger : ils prétendent que notre Laïcité est à la racine de notre décadence. Nous devons donc affirmer et appliquer cette Laïcité.

Notre histoire nous a appris les dangers du pouvoir politique, et ceux, plus redoutables, du pouvoir de l’idéologie, sacralisée par ses symboles (drapeau, crucifix, étoile de David, croissant doré). Nos deux journaux satiriques, Le Canard Enchaîné et Charlie Hebdo, dont nous pouvons être fiers, nous invitent à l’esprit critique et à la défiance ; armés d'humour irrespectueux et de crayons bien taillés, ils ignorent le blasphème ou le sacrilège. C’est cette culture républicaine, très ancienne (visitez les caricatures de l’Assiette au Beurre et du Crapouillot vieilles de plus d’un siècle), qu'il  nous faut défendre et affirmer.

Le message à transmettre aux jeunes générations est le suivant :
Quand un musulman du Monde Arabe parle des ennemis de son pays, il nomme le plus souvent Israël, les États-Unis, la France, parfois l'Iran, parfois le Danemark, ou un autre pays européen. Pourtant, la véritable menace qui pèse sur sa vie ne vient pas de ces pays, mais vient, le plus souvent, d’un autre Musulman du Monde Arabe. Le nombre de Juifs ou de Chrétiens massacrés est infime en comparaison des centaines de milliers de musulmans, de leurs femmes et de leurs enfants, qui ont perdu la vie dans les interminables guerres qui déchire le Monde Arabe depuis 1948.

Le massacre du 13 novembre à Paris ne change rien à cette réalité.

Est-ce la religion qui cause cette haine ?

dimanche 8 novembre 2015

Voici les contre-vérités les plus flagrantes qui paralysent nos gouvernants, nos élus et nos chefs d'entreprise.

Aucun pays en Europe ne pratique d’Impôt sur la Fortune, il faut l'abolir... (Entendez par là l'ISF, Impôt de Solidarité sur la Fortune, dixit Sarkozy, Fillon, Medef...). Faux. Les droits de succession et la taxe foncière sont des impôts sur un actif, donc sur la fortune.  En outre, la Suisse - oui, la Suisse! - pratique un impôt sur le patrimoine donc la fortune. (Par contre son impôt fédéral sur le revenu est plafonné à 8%...) Aussi, les Pays Bas ont un impôt sur le patrimoine dit notionnel: Votre actif net est d'un million? Il est supposé vous rapporter du 3% donc €30 000. Le fisc batave incorpore d'autorité ces €30 000 à votre revenu et vous taxe à 40% comme pour tout revenu. Ce qui est exactement équivalent à une TAN de 0,03 multiplié par 0,4 soit 1,2%. C'est ce que nous proposons.
Les riches, ce sont ceux qui gagnent le plus (définition considérée comme évidente par toute la gauche et une bonne partie de la droite.) Faux. Les riches sont ceux qui sont assez fortunés, autrement dit qui possèdent assez, pour vivre de la rente de leurs investissements sans entamer leur patrimoine, donc en restant capables de réinvestir une partie de cette rente. La vraie richesse commence donc vers dix millions d'Euros, et avec elle la possibilité d'éviter l’Impôt sur le Revenu, légalement ou pas. Et ceux qui détiennent un tel patrimoine ont continué de s'enrichir aussi bien sous le gouvernement de Nicolas Sarkozy que sous celui de François Hollande, tandis que les classes moyennes supportaient l'essentiel des hausses d’impôts (voir par exemple Challenges, 17 Septembre, page 57) et que les classes les plus modestes voyaient leur niveau de vie stagner ou diminuer, et s’accroître le chômage.
La France crève sous le poids de ses fonctionnaires. Faux. Relativement à la population la Suède a plus de fonctionnaires que nous et se porte mieux malgré une pression fiscale encore plus élevée que la notre. La France crève sous le poids de ses politiciens professionnels, entendez par là ceux qui sont politiciens à plein temps et de vieille date quand ce n'est pas depuis le début de leur carrière. Et eux tendent à créer des emplois pas toujours justifiés, et certainement pas à imposer des économies. Nous comptons 40% des élus de l’Union Européenne, mais un pourcentage encore plus grand de politiciens de carrière à plein temps qui ont perdu ou n’ont jamais eu d'expérience de la société civile. (Correction du 4 Décembre: Je veux bien dire politiciens et non pas fonctionnaires).

dimanche 11 octobre 2015

Le Projet Taxe sur l'Actif Net relancera t-il la croissance? Parlons-en à propos du vin: du Chateau Yquem à La Vigne qui Bêle...

La croissance? Quelle croissance? 
Celle du PIB bien sur... Discutons-la en prenant comme exemple une des trois industries où la France est un leader mondial. Ce sont par ordre d'importance en chiffre d'affaires l’aérospatial, la parfumerie-cosmétique, et la viti-viniculture. Parlons donc de la dernière.
La filière vin emploie, distribution et services compris, environ 500 000 personnes en France. Les exportations de vin rapportent entre 7 et 8 milliards d'euros pour un chiffre total d'une vingtaine de milliards. La vigne couvre environ 770 000 hectares soit 3% de nos surfaces arables. 
La  production mondiale de vin était de 260 millions d'hectolitres en 2010 et est tombée à 248 millions en 2012. Mais elle a un tout petit peu augmenté depuis, parce que la consommation continue d'augmenter en Amérique et encore plus en Chine, tandis que la consommation européenne diminue. On peut donc parler d'une stagnation ou d'une lente décroissance en volume.
En France la consommation de vin continue à baisser: Elle est d'environ cinquante litres par habitant et par an. Ce chiffre a été divisé par trois entre 1960 et 2010, soit en cinquante ans. De même, en France et dans le monde, la surface totale de la vigne est en diminution. 
Déjà en 1950 un expert, Paul Marres, décrivant l'éternelle crise de la vigne, s'inquiétait de ce qu'elle ait diminué de 150 000 hectares en surface entre 1938 et 1948... Plus loin dans l'histoire, nous trouvons les chiffres suivants:
En 1810, Napoléon étant Empereur, la vigne française occupait 1 600 milliers d'hectares. 

mardi 29 septembre 2015

Baisser l’Impôt sur le Revenu ne sert à rien. Mais l'abolir change tout, car il ouvre grand l'Investissement à Très Long Terme..

En 2015, les entreprises françaises ont retrouvé les marges dont elles disposaient en 2011. Leur trésorerie est en général correcte sinon bonne. 
Pourquoi n'embauchent-elles pas? 
Pourquoi n'investissent-elles pas? 
Pour la même raison que les Français eux-mêmes thésaurisent. Parce que, comme le dit Alexis Toulon dans Alternatives Economiques d’Octobre (entretien avec Michel Sapin et Eric Heyer), même si les coûts français ont baissé (baisse du prix de pétrole, baisse de l'Euro, aussi baisse des charges des entreprises grâce aux réformes déjà engagées...) l'avenir reste, pour tous les producteurs européens, à la fois maussade et incertain, surtout à long terme.
Dans ce contexte, il est illusoire de penser qu'une baisse de l’Impôt sur le Revenu (IS, IRPP, etc.)